{200,90}

Comment on en est arrivé là ? Enregistrer au format PDF

Licence Creative Common by SA
lundi 9 octobre 2017 par Matthieu Giroux

Il y a toute une histoire derrière notre société. Au départ nous étions des animaux, des singes. Puis, en Afrique, beaucoup d’espèces humaines sont nées. Une espèce ce sont des individus pouvant facilement se reproduire entre eux. Notre espèce humaine a maîtrisé les marées et le feu, puis elle a colonisé l’Afrique. Elle a trouvé d’autres espèces humaines, comme Neandertal et Homo Erectus. Certains, comme les chinois, curieux, se sont beaucoup mariés avec eux. Ils ont acquis un beau patrimoine d’humanité.

Seulement le feu ne permettait que de garder longtemps la nourriture. La cueillette a permis de créer les premiers villages. Puis la culture a permis de réutiliser les graines, ce qui fait pousser les plantes. Puis la maîtrise de l’eau, l’irrigation, a permis de produire encore plus de nourriture. On a alors créé des grandes villes.
Puis l’invention de la roue a permis de résoudre un peu les problèmes d’éloignement, qui empêchaient le commerce, permettant alors de créer des artisanats. Les artisanats ont commencé à créer des manufactures, utilisant des machines manuelles.

Puis on a construit les premières retenues d’eau, afin d’avoir plus d’eau pour produire. Puis on a créé les premiers canaux, des rivières artificielles, permettant de communiquer plus facilement pour le commerce.

Puis on a maîtrisé le soleil avec les moulins à vent, permettant de manger une meilleure farine de pain, quand il y avait du vent. On a donc régulièrement gagné en qualité de vie.

Puis la maîtrise du charbon, inutilisé jusqu’alors, a permis de créer les premiers trains, empêchant le trafic par leur accès aisé. Puis le moteur à essence, qui permet de tracter les voitures en 2017, a permis de créer les grands travaux, des grands barrages et des canaux très longs et très larges. On a encore produit plus. Il reste encore à créer des canaux et des trains en Afrique et en Amérique du Sud.

Dernièrement on casse le minuscule, ce qui ne se voit pas, l’atome. On pensait qu’on ne pouvait pas casser les atomes, mais on peu en casser certains. On peut même fusionner des atomes. On appelle cela le nucléaire. Le nucléaire n’est pas utilisé à toute ses capacités. En effet, le nucléaire de l’atome thorium permettrait de verdir les déserts et de coloniser la mer, en dessalant l’eau de mer. En effet, on ne peut pas boire l’eau de mer à cause du sel.

Mes Notes

Lire des livres accessibles sur l’histoire de l’énergie ou des grands travaux.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 4198

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS3 Comment ?

Creative Commons License